Nouvelle

Philanthropie basée sur la confiance : La FGM met sur pied le Fonds Collectif pour l'équité sociale





Historique

Jusqu’en 2019, la Fondation du Grand Montréal (FGM) distribuait annuellement des subventions dans le cadre de son Programme d’initiatives communautaires. Ces subventions faisaient l’objet d’un appel de projets formel auquel répondaient des organismes de bienfaisance du Grand Montréal œuvrant dans divers secteurs. Le choix des organismes récipiendaires reposait, entre autres critères, sur la démonstration que les projets soumis étaient alignés avec les Objectifs de développement durable (ODD) prioritaires choisis chaque année par la FGM.
 
En 2020, vu la situation d’urgence provoquée par la pandémie de COVID-19, la FGM a pris la décision de suspendre le Programme d’initiatives communautaires et de verser les sommes prévues – ainsi que les contributions récoltées à cette fin auprès de partenaires et d’autres donatrices et donateurs – dans un fonds d’urgence, le Fonds Collectif COVID-19. Ce fonds a permis la distribution, au printemps 2020, de près de 1,6 M$ à 119 organismes communautaires.
 
L’impact de la pandémie sur les enjeux de sécurité alimentaire, d’itinérance et de santé mentale a fait en sorte que la FGM a orienté une grande proportion des fonds disponibles vers des organismes et projets s’y consacrant. Une attention particulière a aussi été portée à la situation des populations les plus affectées ou vulnérables telles que les femmes, les personnes âgées et les enfants, les membres des communautés LGBTQ+, les personnes vivant avec des limitations fonctionnelles ainsi que les personnes autochtones ou racisées. Vu les circonstances, la FGM a également fait un effort pour simplifier les appels de projets et la reddition de compte réclamés aux organismes. Ce faisant, la FGM a amorcé une réflexion sur ses propres façons de faire.

Nouvelle approche

En 2021, cette réflexion a abouti avec la mise sur pied du Fonds Collectif pour l’équité sociale, qui est l’héritier du Programme d’initiatives communautaires et du Fonds Collectif COVID-19. À travers son engagement renouvelé envers les notions de justice, d’équité, de diversité et d’inclusion (JEDI), la FGM y maintiendra la priorité donnée aux organismes et projets menés par ou pour des personnes autochtones, noires ou de couleur (PANDC). Les approches intersectionnelles visant les autres populations vulnérables précitées seront également privilégiées. Sur le plan des enjeux prioritaires, les interventions de la FGM continueront de porter sur la sécurité alimentaire, l’itinérance et la santé mentale, où les besoins restent nombreux et criants. Ces choix sont basés sur les discussions avec les intervenant.e.s du milieu, les connaissances et les expériences accumulées depuis 18 mois.
 
Le Fonds Collectif pour l’équité sociale vise à soutenir les activités et les initiatives qui permettront aux organismes de débloquer leur potentiel et leurs visions respectives d’une relance juste et transformatrice. Le choix des organismes et des projets soutenus à travers le Fonds sera en outre guidé par les principes de la philanthropie basée sur la confiance (trust-based philanthropy). Au contraire d’un appel de projets formel, la philanthropie basée sur la confiance implique le recours aux connaissances de l’ensemble de l’écosystème communautaire, afin de compenser les rapports de pouvoir inhérents au modèle philanthropique traditionnel. La FGM ciblera donc, sur la base de ses échanges avec le milieu ainsi que d’une écoute active et continue de ses besoins, les organismes qu’elle souhaite appuyer.
 
Pour y arriver, la FGM s’alignera sur les besoins et expertises identifiés par le milieu, à travers la phase d’écoute déployée par son équipe depuis le printemps 2021. En effet, six sessions d’écoute ont déjà été tenues depuis un an et demi, qui ont permis à la FGM de mieux comprendre les expériences et les priorités de multiples acteurs de première ligne, organisations réseaux et bailleurs de fonds. Elle procédera aussi à une recherche proactive d’organismes, à travers des conversations directes et des références. Au terme de ce cycle de recherche, les procédures d’application, d’évaluation et de reddition de compte seront également simplifiées. L’objectif de cette démarche est de bâtir avec chaque organisme ciblé des liens de confiance basés sur l’écoute, l’ouverture et la transparence.
 
Échéancier et partenaires

À la suite de la phase d’écoute déjà amorcée, le processus de sélection des organismes devrait prendre fin en décembre 2021. Les premières subventions du Fonds Collectif pour l’équité sociale seront ensuite distribuées et annoncées à partir de janvier 2022.
 
La Fondation du Grand Montréal désire remercier ses partenaires pour leur appui et la confiance qu’ils ont démontrée à l’égard du Fonds Collectif pour l’équité sociale : la Fondation J. Armand Bombardier, la Fondation Écho, la Fondation McConnell et la Fondation familiale Trottier.
 
Octobre 2021

Crédit image : Tumisu de Pixabay