Titre
FERMER CETTE FENÊTRE
Signesvitaux du Grand Montréal 2008 Site Internet de la Fondation du Grand Montréal
Commentez Signes vitaux
entete
  • En 2006, au Québec, il s’est donné
    plus de 1 400 représentations de
    spectacles jeunesse au Québec. 
    C’est sur l’île que la fréquentation
    a été la plus élevée : plus de la moitié
    des moins de 15 ans ont assisté cette année-là à une représentation. 1
  • Créé en 2004, le programme « La culture à l’école » encourage la mise sur pied d’activités à caractère culturel afin de fournir aux élèves de multiples occasions de vivre de telles expériences.  En 2005-2006, plus de 400 projets ont ainsi été réalisés sur l’île, dont 80 % d’entre eux l’ont été par des jeunes des niveaux préscolaire et primaire du réseau public. 2 3
  • En moyenne, 10 % de ceux qui fréquentent les 64 musées montréalais sont des élèves des niveaux primaire et secondaire. En 2007, les deux tiers (68,6 %) d’entre eux étaient des élèves du primaire.4
  • En 2005, 561 représentations de danse professionnelle avaient pris l’affiche sur l’île, où le taux d’occupation des salles atteignait les 70 %.  Ce nombre représentait 78 % des représentations données sur l’ensemble du territoire québécois. Trois boursiers du Conseil des arts et des lettres du Québec sur quatre résidaient d’ailleurs sur l’île, et 22 organismes de production, comptant en moyenne 20 ans d’existence, y étaient établis.5

Proportion de la population ayant assisté à un concert
ou à un spectacle artistique en 1998 et 2005

source : Statistique Canada
  • En 2005, le Grand Montréal arrivait en tête (32,8 %) sur le plan de la fréquentation de festivals culturels, suivie d’Ottawa (30,8 %), de Victoria (29,8 %), de Toronto (25,2 %) et de Vancouver (20,5 %).6
Les bibliothèques de l’île de Montréal jouent un rôle important dans la promotion de la lecture chez les jeunes, grâce à des programmes adaptés à leur clientèle.  Ainsi, le programme « Livres dans la rue » s’adresse aux jeunes défavorisés de 4 à 12 ans pour qui les occasions de lecture sont souvent rares. Le programme « Contact, le plaisir de lire », quant à lui, a été spécialement conçu pour favoriser chez les jeunes immigrants de moins de 5 ans le goût de la lecture et l’usage du français.  En 2002, plus de 15 000 enfants ont ainsi été initiés à la lecture.7

Source :
1 Institut de la statistique du Québec (ISQ). (2007). La fréquentation des arts de la scène au Québec de 2004 à 2006. Statistiques en bref, Observatoire de la culture et des communications du Québec, no 31, août 2007.
2 Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. (2008). Évaluation du programme « La culture à l’école ».
3 Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. (2006). Le programme. « La culture à l’école ».
http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/cultureEducation/
4 Institut de la statistique du Québec. (2008). Tableau statistique intitulé « Visiteurs dans les institutions muséales répondantes, Montréal et ensemble du Québec, 2005-2007 ». Observatoire de la culture et des communications du Québec.
5 Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). (2007). Portrait du secteur de la danse professionnelle au Québec. Constats du CALQ, no 14, mars 2007.
6 Statistique Canada, demande spéciale, Enquête sociale générale, 2005.
7 Ville de Montréal. (2005). Diagnostic des bibliothèques municipales de l’île de Montréal.