Titre
FERMER CETTE FENÊTRE
Signesvitaux du Grand Montréal 2008 Site Internet de la Fondation du Grand Montréal
Commentez Signes vitaux
entete
  • En 2005, les immigrants habitant la grande région présentaient un revenu familial médian (49 257 $) nettement inférieur à celui des non-immigrants (68 430 $), et en baisse depuis l’an 2000 (50 733 $*).  On retrouvait la même situation dans les autres grandes villes du pays.  L’écart moins important à l’échelle nationale (67 874 $ par rapport à 62 842 $) semble par contre démontrer que la situation est fort différente dans les localités plus petites. 1

    * En dollars de 2005
  • En 2004-2005, les nouveaux arrivants tendaient à créer davantage d’entreprises que les personnes nées au pays, en particulier Ville de Montréal (10,5 % contre 7,9 %).  Toutefois, les immigrants étaient moins nombreux à la tête d’entreprises établies (42 mois ou plus) que les personnes nées au Canada.2
  • De 2001 à 2006, la population allophone a vu son poids augmenter au sein de la population de la grande région, passant de 19 % à 21,8 %.  Les groupes linguistiques ayant le plus contribué à cette croissance sont ceux de langue arabe, espagnole et chinoise.3
  • En 2006, 90,2 % des minorités visibles du Québec vivaient dans la grande région, où ils représentaient 16,5 % de la population, en hausse depuis les dix dernières années (13,5 % en 2001 et 12,2 % en 1996).  Au Canada, les minorités visibles constituent 11,6 % de la population.  Leur nombre est cependant plus important à Toronto (42,9 %) et à Vancouver (17,3 %). 4
  • En 2006, la majorité des couples de même sexe vivaient dans les trois plus grandes régions urbaines du Canada : Toronto (21,2 %), Montréal (18,4 %) et Vancouver (10,3 %).  À Montréal, seulement 10,5 % des couples de même sexe étaient mariés, une proportion inférieure non seulement à la moyenne canadienne (16,5 %), mais également à celle de Toronto (24,8 %) et de Vancouver (18,9 %).  Statistique Canada explique cet état de fait par la propension plus forte de l’ensemble des couples à opter pour l’union libre plutôt que le mariage au Québec.5


Source :
1 Statistique Canada, Recensement 2006, Tableaux thématiques, no 97-563-XWE2006021 au catalogue.
2 Nathaly Riverin. (2006). L’entrepreneuriat à Montréal. Cahier de recherche 2006-17, Chaire d’entrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier, HEC Montréal.
3 Statistique Canada. (2007). Le portrait linguistique en évolution, Recensement de 2006. Statistique Canada, Ottawa, no 97-555-XIF au catalogue.
4 Statistique Canada. (2008). La mosaïque ethnoculturelle du Canada, Recensement 2006, Statistique Canada, Ottawa, no 97-562-X au catalogue.
5 Milan, A., Vézina, M. & Wells, C. (2007). Portrait des familles : continuité et changements dans les familles et les ménages du Canada en 2006. Recensement 2006. Statistique Canada, Ottawa, no 97-553-XIF au catalogue.