Signes vitaux 2010 -  Fondation du Grand Montréal
entete
La culture est un prodigieux vecteur de développement, pour les individus bien évidemment, mais aussi pour l’économie d’une métropole. Bien qu’ils soient au cœur même de la création, artistes, auteurs et interprètes sont pourtant moins rétribués que les autres travailleurs culturels.
  • Les retombées du secteur de la culture totalisent 12 milliards $ en 2008. La contribution directe à l’économie est de 7,8 milliards $, soit environ 6 % du PIB de la grande région. En outre, le secteur culturel génère 60 798 emplois indirects, un meilleur résultat que la majorité des entreprises de services. 1
  • Le secteur culturel est en forte croissance dans la grande région, où se concentrent 69 % de ses emplois contre 49 % pour l’ensemble des industries du Québec. En 2008, on y recense 96 910 emplois directs qui comptent pour 5,1 % des emplois montréalais, une proportion qui s’établissait à 3,9 % dix ans auparavant; au cours de cette période, on parle d’une hausse annuelle presque trois fois supérieure à la moyenne globale du marché du travail (4,6 % vs 1,7 %). 1

  • À Montréal, le nombre d’artistes a fait un bond de 33 % entre 1991 et 2006, bien davantage que sa population active (+12 %) au cours de cette période. Depuis 2001 toutefois, le taux de croissance de 9 % du nombre d’artistes correspond au taux de croissance de la main-d’œuvre montréalaise. Par comparaison, toujours entre 1991 et 2006, le nombre d’artistes augmentait de 76 % à Vancouver et de 42 % à Toronto, tandis que leur population active était en hausse de 28 % et de 8 % respectivement. La hausse du nombre d’artistes a donc été plus notable à Toronto (5,25 fois plus que sa population active) qu’à Vancouver (2,71 fois) et Montréal (2,75 fois). 2
  • Selon le dernier recensement, au chapitre de la concentration d’artistes sur son territoire, Montréal (1,53 %) est maintenant devancée par Toronto (1,6 %). Tout comme quinze ans auparavant, Victoria (1,87 %) et surtout Vancouver (2,35 %) arrivent en tête. 2
  • En 2008, le revenu annuel moyen des travailleurs du secteur culturel est de 44 000 $, ce qui est de 10 % inférieur à celui des autres industries (48 547 $). Et il se caractérise par une grande disparité. Ainsi, avec à peine plus de la moitié (55 %) du revenu moyen du secteur, les 11 200 artistes, auteurs et interprètes sont les moins bien rémunérés (24 400 $), une situation d’autant plus précaire que 75 % d’entre eux sont travailleurs autonomes. À l’opposé, l’architecture, l’édition, la radiodiffusion, la télédiffusion et les jeux interactifs offrent des conditions salariales bien plus avantageuses (60 000 $ à 65 000 $). 1
  • En 2006, le revenu moyen des 13 425 artistes montréalais est inférieur de 21 % à celui de la population active locale, tout comme chez les 930 artistes de Laval (-22 %). Un tel écart de revenu est beaucoup moins important chez les 1 005 artistes de Longueuil (-7 %) mais il l’est davantage à Vancouver (-29 %) et à Toronto (-30 %). 2
  • Globalement, les quelque 300 organismes artistiques soutenus par le Conseil des arts de Montréal en 2009 sont financés à 45 % par le secteur public et à 34 % par des revenus autonomes. Le cinquième (21 %) de leurs revenus provient de sources privées, sous forme de dons (14 %) ou de commandites (7 %). Cela augmente cependant en fonction du budget et les 15 % d’organismes les mieux nantis se partagent 84 % du financement privé. Cela varie aussi selon le domaine d’activité de l’organisme; ainsi, la littérature (3 %), la danse (10 %) et le théâtre (13 %) reçoivent beaucoup moins de fonds privés que la musique (24 %), le cinéma, les arts visuels et médiatiques (25 %) et les festivals (38 %). 1
  • L’année de sa création, le Conseil des arts de Montréal soutenait essentiellement des spectacles de théâtre et de musique, à parité. Après 25 ans d’existence, ces deux disciplines demeurent prépondérantes (à 29 % et 33 %), mais l’offre culturelle s’est considérablement diversifiée. 3
Disciplines soutenues par le Conseil des arts de Montréal
2007-2008
Source : Conseil des arts de Montréal 3

Proportion de la population (de 15 ans et plus) ayant assisté
à un spectacle professionnel dans les douze mois précédents
RMR, 2005
Source : Statistique Canada 4
  • En 2008, les projections cinématographiques font 11,3 % d’entrées sur l’île, en chute de près de deux points depuis 2004, et 38 % de celles-ci sont présentées en français. Le taux d’occupation des salles de spectacle est, quant à lui, de 76,5 % pour plus de 8 000 représentations données en 173 lieux. 5
  • De 2004 à 2008, sur l’île, la part des spectacles provenant du Québec a chuté, passant de 71,5 % à 56,3 %. 6

  • Dans la grande région, l’auditoire des stations radiophoniques de langue française s’accroît au fil des ans mais demeure formé presque exclusivement de francophones. Pour sa part, celui des stations de langue anglaise est stable, mais de 1987 à 2005, la proportion des heures d’écoute que les francophones accordent aux stations de langue anglaise est passée de 32,3 % à 38,2 %. 7

  • En 2005, les francophones de la grande région écoutent douze fois plus les stations de radio de langue anglaise (38,2 %) que les anglophones n’écoutent les stations de radio de langue française (3,1 %). 7

  • En 2007, moins du tiers (29,8 %) de la population de la ville de Montréal est abonné à une bibliothèque, alors que c’est près de deux fois plus à Vancouver (57,1 %) et que c’est presque la moitié des Torontois (47,4 %). Les abonnés montréalais procèdent en moyenne à 17,5 emprunts par année, tandis que ceux de Vancouver (21,6) et Toronto (24,4) en font sensiblement davantage. 8

  • Si l’on considère la population dans son ensemble et non pas les seuls abonnés, en 2008, le réseau des 44 bibliothèques de la ville de Montréal a procédé à une moyenne de 5,61 prêts per capita. À Toronto (10,88) et Vancouver (15,95), les emprunts sont presque deux à trois fois plus courants. 9

  • En 2008, 71,1 % des ménages de la grande région se sont procuré de la lecture et ont dépensé en moyenne 239 $. À Toronto, 68,7 % des ménages ont acheté à lire pour un montant 272 $ et, à Vancouver, 64,1 % des ménages y ont consacré 197 $. 10

Le Mondial Choral Loto-Québec
© Le Mondial Choral Loto-Québec

dotIssu de la vision de son concepteur, Gregory Charles, et de la popularité grandissante d’une forme d’art et de loisir très dynamique au Québec, le Mondial Choral Loto-Québec a été créé à Laval en 2005 et il en est à sa 6e édition. L’an dernier, quelque 300 000 festivaliers s’y sont retrouvés pour assister à plus de 250 performances offertes par une dizaine de milliers de choristes en provenance d’un peu partout dans le monde. Aujourd’hui considéré comme le plus grand rassemblement de chœurs et d’ensembles vocaux en Amérique, l'événement met fortement en valeur cette ville où l'on retrouve, à l’année, la plus importante proportion de choristes au Québec. 11

http://www.mondialchoral.org/
Sources :

1 La culture à Montréal : impacts économiques et financement privé, Chambre de commerce du Montréal métropolitain, 2009, 29 p.
http://www.ccmm.qc.ca/documents/publications/etudes/CCMM_Culture_fr.pdf?utm_campaign=pdf&utm_medium=
web&utm_source=corporatif&utm_content=ch_presse&utm_term=culture

2 Les artistes dans les grandes villes du Canada, Regards statistiques sur les arts, Vol. 4, Nº 1, Hill Stratégies Recherche Inc., septembre 2009
http://www.hillstrategies.com/docs/Artistes_grandes_villes2006.pdf

3 Faire le point pour aller plus loin! Les 25 ans du Conseil des arts de Montréal en tournée, 2008, 21 p.
http://www.artsmontreal.org/fichiers/documents/Fairelepoint.pdf

4 Enquête sociale générale : emploi du temps (cycle 19), Statistiques Canada
http://vitalsignscanada.ca/rpt2010/VII-3.pdf

5 Statistiques principales des projections cinématographiques, régions administratives et ensemble du Québec, 2004-2008, Institut de la Statistique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/regions/profils/comp_interreg/tableaux/projections.htm
Statistiques principales des représentations payantes en arts de la scène, régions administratives et ensemble du Québec, 2004-2008, Institut de la Statistique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/regions/profils/comp_interreg/tableaux/arts.htm

6 Panorama des régions du Québec, Édition 2010, Institut de la Statistique du Québec, 150 p.
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/regions/PDF/panorama2010.pdf

7 Production culturelle et langue au Québec, suivi de la situation linguistique, fascicule 6, Office québécois de la langue française, Montréal, 2008, 124 p.
http://www.oqlf.gouv.qc.ca/etudes/fascicule_06.pdf

8 Canadian Public Library Statistics, City of Mississauga
http://vitalsignscanada.ca/rpt2010/VII-1-i-app.pdf

9 Canadian Public Library Statistics, City of Mississauga
http://vitalsignscanada.ca/rpt2010/VII-1.pdf

10 Dépenses moyennes des ménages, par région métropolitaine sélectionnée, Statistique Canada
http://www40.statcan.gc.ca/l02/met01/met115-fra.htm

11 Site du Mondial Choral Loto-Québec
http://www.mondialchoral.org/